Les types d'enduits et leurs particularités

Harmonie entre l'ambiance et la physique du bâtiment

Les maîtres de l'ouvrage et architectes imposent des exigences élevées en matière de couleur et de structure, mais également en termes de physique de la construction des murs extérieurs et intérieurs. Lors de la prise et du séchage, les enduits minéraux forment dans la structure de l'enduit un système capillaire apte à absorber et libérer une forte humidité apparue rapidement. C'est pourquoi ces enduits minéraux à base de plâtre ou de chaux-ciment sont les plus utilisés.

Crépis de finition minéraux

Depuis plus de 100 ans, le ribage précieux est synonyme de durabilité et beauté intemporelle. Le ribage précieux est un plâtre minéral sec de haute qualité. Ses composants locaux écologiquement neutres, tels que la chaux blanche, le ciment blanc et le sable marbré de haute qualité garantissent des surfaces haut de gamme. Le choix des structures, couleurs et grains permet de créer des surfaces expressives et individuelles. Les ribages précieux sont résistants à la lumière et aux intempéries. Leur composition minérale assure la plus grande ouverture de diffusion possible. La simplicité de l'application et l'excellent rapport qualité-prix font du ribage précieux un élément de conception populaire et économique pour les locaux intérieurs et les façades.

Crépis de finition pâteux

Découverte un peu par hasard au début du XXe siècle en ex-RDA, la résine de silicone est considérée comme le liant préféré pour les enduits de finition pâteux. Ces enduits de finition ont une surface microporeuse, extrêmement hydrofuge, et pouvant même conduire à ce qu'on appelle l'effet lotus, où l'eau roule à la surface. Pour la formulation des peintures et crépis à base de résine de silicone, on emploie des résines de silicone sous forme d'émulsion aqueuse, combinées avec des dispersions de polymères appropriées.

Crépis plâtre-chaux et chaux-plâtre

Avec l'argile, le gypse est l'un des plus anciens liants utilisés par l'homme. Cette roche se trouve fréquemment dans la nature. Elle est formée par la précipitation de l'eau de mer évaporée il y a plus de 200 millions d'années. Les enduits à base de plâtre se caractérisent par leur effet anti-retrait et régulateur d'humidité. Ils ne peuvent être mis en œuvre qu'à l'intérieur. La production de plâtre de construction ne requière qu'une faible quantité de combustibles fossiles. La roche brute extraite de nos propres carrières de Melbach et Bex est utilisée pour fabriquer les produits en gypse Fixit de haute qualité : spatulage, lissage, enduit lisse et enduit de fond.

La chaux est également un liant utilisé depuis bien longtemps. Sa découverte était basée sur le fait que le calcaire séchait et se "désacidifiait" dans les foyers. Le calcaire brûlé et "désacidifié" était broyé et éteint par une violente réaction avec l'eau. L'hydrate de chaux en résultant est utilisé depuis longtemps comme liant pour le mortier, le béton et les chapes. La production de mortier de chaux imperméable était manifestement pratiquée systématiquement et avec succès par les Romains. Les propriétés des bétons romains sont dans certains cas même supérieures à celles des bétons modernes. Pour ses mortiers, l'Empire romain utilisait des chaux aériennes, des chaux hydrauliques et de la pouzzolane naturelle et synthétique. La découverte de la chaux romaine en 1756 par John Smeaton a confirmé l'importance de la teneur en argile du calcaire. Il génère le développement de la solidité et le pouvoir de prise dans des conditions hydrauliques. Cette propriété est particulièrement importante lors de l'utilisation d'enduits d'assainissement pour les supports humides et contenant du sel et d'enduits à la chaux pour la préservation des monuments historiques.

Les chaux aériennes, chaux hydrauliques et combinaisons des deux sont utilisées pour les enduits à la chaux. Les enduits à la chaux sont ouverts à la diffusion, ont une capacité d'absorption de l'humidité aussi bonne que les enduits au plâtre et montrent un effet régulateur de l'humidité sur le climat ambiant. Les enduits plâtre-chaux combinent les avantages du plâtre et de la chaux. Compte tenu de son alcalinité naturelle, la chaux a toujours été un enduit populaire pour les caves, les garde-manger et les cuisines. L'alcalinité naturelle ne favorise pas le développement  de bactéries et microorganismes.

Enduits à la chaux, chaux-ciment et au ciment

L'origine du ciment actuel remonte également aux Romains de l'Antiquité. Les anciens Romains appelaient la technique de construction avec la maçonnerie coulée «Opus Caementitium» donnant naissance en français au mot «ciment». Aujourd'hui, le terme «ciment» est utilisé exclusivement pour décrire un liant hydraulique.

Le ciment Portland utilisé aujourd'hui est un liant hydraulique produit lors du frittage de la chaux et de l'argile à environ 1450 °C. La consommation d'énergie pour la production de ciment Portland est donc très élevée. La composition chimique du ciment diffère de celle de la chaux hydraulique en raison de la transformation à haute température.

Les régulateurs de solidification, tels que le gypse et les additifs, sont ajoutés au clinker de ciment Portland pur. Il s'agit notamment de la pouzzolane et des matériaux hydrauliques latents. Comme dans la Rome antique, divers additifs sont utilisés dans les ciments pour obtenir des propriétés particulières : les cendres, les scories, la pouzzolane naturelle et synthétique (par exemple, la poussière de briques).

Les enduits chaux-ciment réunissent les avantages des enduits à la chaux et des enduits au ciment. Des additifs de chaux ciblés peuvent compléter les propriétés du ciment, telles qu'une résistance et une durabilité élevées visant à améliorer la maniabilité des enduits. Outre leur utilisation dans les locaux d'habitation, ils sont également particulièrement adaptés aux pièces humides, aux cages d'escalier soumises à des charges mécaniques élevées et, d'une manière générale, à un usage intérieur et extérieur.

Enduits en couche mince

Contrairement aux enduits de fond standardisés à une seule couche d'une épaisseur minimale de 10 mm ou 15 mm, les enduits en couche mince sont appliqués avec une épaisseur d'enduit de seulement 3 mm à 6 mm. En règle générale, la couche de fond plane est d'une épaisseur d'environ 4 mm. Il convient de noter que le plâtre en couche mince peut être utilisé pour compenser les tolérances de planéité maximales de 2 mm à 3 mm. En principe, la couche de fond devrait donc être réalisée de manière plus précise qu'avec d'autres enduits. Les tolérances de planéité souvent mentionnées de 5 mm entre le support non plat et la surface murale finie ne peuvent pas être compensées par un enduit en couche mince.

Mortier-colle et d'armature

Les colles de construction et masses de spatulage sont des mortiers de collage et d'égalisation universellement applicables. Les colles de construction sont utilisées comme ponts d'adhérence sur des supports lisses et critiques. Elles sont également souvent mises en œuvre pour remplir des enduits de fond rugueux ou rendus rugueux avant d'appliquer des crépis de finition à grain fin. Les masses de spatulage sont également précieuses en tant qu'enduit d'armature spatulé avec un treillis d'armature inséré sur des enduits de fond légers, resp. des spatulages de treillis.

Les armatures de surfaces, mais également en diagonale, ne peuvent empêcher avec certitude la formation de fissures, mais seulement en réduire le risque. Pour poser le treillis d'armature, la masse de spatulage doit être à liant minéral ainsi que modifiée avec de la résine synthétique et adaptée à l'enduit de fond et de finition. Le mortier d'armature doit former une liaison suffisante avec la surface du treillis.

Rénovation et transformation des murs intérieurs

bw_oberoenz_30339.jpg

Conception

Les pièces rénovées dégagent une nouvelle ambiance avec des structures d'enduits apparentes et de belles peintures.

d_reinhard_suter_16_140.jpg

Exigences

La rénovation des installations techniques a un effet important sur les murs et les plafonds intérieurs existants.

Naturbruchsteinmauerwerk_bearbeitet.jpg

Exigences

Les anciens matériaux de construction de murs, appliqués comme supports d'enduit, doivent être soigneusement examinés avant l'application d'un nouvel enduit.

La page se charge ...