Système d'enduit approprié à chaque système de mur

Conditions hétérogènes sur site

Considérant la grande variété de supports et systèmes d'enduit, les normes en vigueur exigent que l'adéquation du support soit testée avant le début des travaux d'enduction. Les murs des nouveaux bâtiments sont généralement construits en béton armé, en maçonnerie, en béton cellulaire ou en bois. Le grand nombre actuel de matériaux de construction de murs et donc de supports d'enduit exige une sélection précise de l'enduit de fond approprié. Selon la technique de construction des murs, plusieurs variantes de crépissage sont souvent proposées. Les règles générales de la construction, les fiches respectives de l’association suisse des entrepreneurs plâtriers-peintres SMGV, la norme SIA 242 « Plâtrerie, crépissage, construction à sec » et la norme SIA 243 « Isolation thermique extérieure crépie » doivent être observées.

Béton

Avant l'application de l'enduit, le béton doit être suffisamment sec et ne doit plus se rétracter. Le support doit être porteur et exempt d'impuretés telles que l'huile de coffrage. Il est important d'exposer le béton à un essai d'imprégnation ainsi qu'à des tests de rayure et d'essuyage avant de commencer les travaux d'enduction. Il est également conseillé d'effectuer une mesure de la température ou, si nécessaire, de l'humidité. Les enduits au gypse ne sont pas adaptés à une application sur des éléments de surface en béton léger.

Maçonnerie

La gamme de briques disponibles étant pratiquement illimitée, il est essentiel de connaître le type exact de briques utilisées dans les constructions en maçonnerie. En règle générale, la maçonnerie doit être entièrement jointée, propre et sèche avant le début des travaux d'enduction. Les défauts dans la maçonnerie doivent être colmatés avec un matériau approprié avant l'application de l'enduit et les efflorescences doivent être éliminées par brossage à sec. Différentes épaisseurs d'enduit doivent être évitées.

Vu la présence de matériaux aux propriétés différentes, la maçonnerie mixte constitue un support problématique. Un support homogène ne peut pas être produit et des charges localisées peuvent se développer. Si, pour des raisons de conception, plusieurs matériaux de construction de murs sont réunis dans une surface à enduire, un spatulage ultérieur du treillis est nécessaire pour limiter les fissures.

Béton cellulaire

Le béton cellulaire, souvent appelé béton-gaz, est un matériau de construction minéral avec des propriétés d'isolation thermique particulièrement bonnes pour les murs avec une très haute teneur en air occlus. Avant le début des travaux d'enduction, le béton cellulaire doit être entièrement  jointé, sec et propre. Les défauts dans les murs en béton cellulaire doivent être colmatés avec un matériau approprié avant l'application de l'enduit et les efflorescences doivent être éliminées par brossage à sec. Différentes épaisseurs d’enduit doivent être évitées. 

Bois

Si le support d'enduit est composé de matériaux en bois, tels que des panneaux légers en laine de bois ou des panneaux d'aggloméré, l'adhérence des panneaux au support doit bien être assurée.  Les panneaux mouillés ou altérés par les intempéries doivent être complètement secs. Pour éviter tout dommage structurel ultérieur, les travaux d'enduction ne peuvent commencer qu'après le séchage complet de la structure porteuse en maçonnerie massive ou en béton. Les particules détachées doivent être éliminées.

IMG2694JPG_1576761093_g.jpg

Conception

Les surfaces crépies avec des structures différentes ou peintes en couleur créent des intérieurs à caractère unique.

Campus Brugg-WindischSerie_A_prov_053.jpg

Exigences

Les murs intérieurs remplissent diverses fonctions dans le bâtiment et créent une ambiance particulière dans la pièce.

02b_Kalkputz_abziehen_Querformat_12.jpg

Enduits et matériaux

Différents systèmes d'enduits sont proposés pour les murs intérieurs.

La page se charge ...