Toolbox
Panier de téléchargement (0)
Index produits
Kloster Pfaefers 450 x 253

Une façade rénovée, de la tête aux pieds

 

Dans le cadre de la restauration du monastère de Pfäfers, l'enduit des façades du bâtiment a été entièrement restructuré. Les crépis mis en œuvre pour cette nouvelle solution durable empêchent l’infiltration de l'eau de surface et permettent le séchage continu de la façade, tout en préservant l'aspect original de l'ancien bâtiment.

Fondé au VIIIe siècle en tant qu'abbaye bénédictine, le monastère de Pfäfers peut se prévaloir d'une histoire riche en événements. L'ensemble baroque actuel de l'église et du monastère a été construit au XVIIe siècle, après que l'ancienne abbaye fut détruite par un incendie. En 1838, le canton de Saint-Gall l’a supprimée et a confisqué sa fortune. Aujourd’hui encore, l'église est utilisée comme église paroissiale par les catholiques de Pfäfers, tandis qu'en 1845 déjà, un "asile cantonal pour aliénés" avait été fondé dans le bâtiment du monastère, d'où vient l'actuelle "Clinique psychiatrique St Pirminsberg". Cette clinique a été entre-temps agrandie. L'ancien bâtiment du monastère est cependant toujours utilisé comme partie intégrante de la clinique.

Nombreux dommages dus à l‘humidité

Bien que plusieurs rénovations partielles se soient suivies au cours des dernières décennies pour préserver ce bâtiment de 350 ans, une intervention majeure devenait désormais inévitable. Cette rénovation de grande ampleur englobait toute l'enveloppe du bâtiment, y compris le toit, les fenêtres et la façade, objet du présent article. L'enduit de la façade présentait des dommages dus à l'humidité provenant d'infiltrations d’eau et, au niveau du soubassement, de la pénétration de l'humidité dans les murs par l'eau de surface. L'enduit au ciment appliqué dans les années 60 était jugé comme agréable à mettre en œuvre car l'enduit de finition recouvrant ce support avait des temps d'ouverture beaucoup plus longs et pouvait donc être travaillé plus longtemps. En outre, les enduits de ciment sont particulièrement durables. Pourtant, lorsque l’humidité a pénétré dans l’enduit, elle ne peut pratiquement plus s’en échapper. Incapables de compenser les petits mouvements de la maçonnerie, les enduits au ciment durs et fragiles se fissurent et - comme ce fut le cas pour le bâtiment du monastère -  suivant les conditions atmosphériques, l’humidité s’infiltre par ces fissures et ne peut plus être évacuée. Par ailleurs, la zone du soubassement n’étant pas étanche, l’eau pouvait pénétrer dans les murs et remonter par capillairité.

Une nouvelle structure minutieusement choisie

Il fallait d’abord bien sûr réparer les dégâts avant de pouvoir démarrer la remise en état des façades. La nouvelle structure devait surtout empêcher qu'ils ne se reproduisent. En outre, comme le veut l'usage en matière de bâtiments historiques, le service des monuments historiques était impliqué dans l'ensemble des travaux de remise en état. Toutes les mesures prévues devaient être agrées par ce service. La structure proposée par les spécialistes de Fixit AG a été discutée en détail avec les planificateurs et les représentants du service des monuments historiques, adaptée aux besoins et finalement approuvée conjointement.

La première étape voulait éliminer complètement le crépi existant. Les murs (de moellons) dénudés ont ensuite été soigneusement nettoyés. Le Fixit 205, crépi de fond minéral pour monuments historiques, a été alors appliqué pour ragréer les zones détériorées. Les fissures ont dû être désolidarisées et pontées avec un treillis de terre cuite et un non-tissé de séparation. Ensuite seulement, la nouvelle structure pouvait être réalisée. Un enduit d'étanchéité a été appliqué sous le terrain pour empêcher toute future pénétration d'humidité dans la maçonnerie. L’enduit d’étanchéité Fixit 217 convient également à étancher une faible poussée d’humidité. Produit certifié selon les spécifications de l‘Association internationale scientifique et technologique pour la maintenance et la préservation des monuments, l’enduit d’assainissement SP4 a été appliqué au-dessus du terrain. Cet enduit d'assainissement a notamment pour fonction d'absorber l'humidité résiduelle et les sels qui pourraient monter dans la maçonnerie. Élément essentiel de la nouvelle structure de façade, le mortier de chaux Fixit 205 avait déjà été utilisé pour colmater les trous des murs. Contrairement à l'enduit au ciment, sa structure capillaire lui permet d'évacuer assez rapidement l'humidité à la surface. Les composants sous-jacents restent ainsi préservés, même après de nombreuses années. De plus, grâce à sa relative souplesse, l'enduit à la chaux peut mieux absorber, sans se fissurer, les contraintes apparaissant dans la maçonnerie.

Solution durable

Le nouvel enduit de fond a ensuite été recouvert de la couche de finition, un ribage chaux blanche-ciment. Pour répondre aux exigences de conservation des monuments, l'entrepreneur a dû effectuer ce travail d'enduction à la truelle et à la taloche afin de préserver l'aspect original du bâtiment du monastère. Cet enduit de finition a préalablement été testé sur des surfaces d'essai avant que l’application, grâce au savoir-faire artisanal, permette d’obtenir exactement la structure désirée. Dans une dernière étape, toute la façade a été peinte avec une peinture au silicate bi-composant, apte à stocker l'humidité et la libérer à nouveau dans des conditions plus sèches. La nouvelle structure soigneusement planifiée et exécutée avec professionnalisme conservera la façade intacte au cours des prochaines décennies - les experts de Fixit AG l'ont d'ailleurs attesté en apposant leur signature sur les dessins détaillés et les indications fournies.

 

Maître de l’ouvrage : Département des travaux du canton de Saint-Gall, office des bâtiments

Planification et architecture : Itten + Brechbühl AG, St. Gall

Direction locale des travaux : Ammann Partner AG, Stein (AR)

Conseil : Service cantonal des monuments historiques, St. Gall

Entrepreneur : Rogantini Gips AG, Coire

Enduits et mortiers : Fixit AG, Holderbank

 

 

Fixit SA
Rte du Grand St. Bernard   
1880 Bex
Tél. 024 463 05 45
Fax 024 463 05 46

info@fixit.ch

 

 

Images

Foto Rogantini_2

Les joints de la maçonnerie de moellons ont été rempochés au mortier de chaux (© Rogantini Gips AG).

 

Foto Rogantini_3

Les fissures ont été désolidarisées avec un non tissé et pontées avec un treillis de terre cuite (visible en haut de la photo) avant l’application de l‘enduit de fond (© Rogantini Gips AG).

 

FOTORO~1_1

Application de l’enduit d’étanchéité dans la zone du soubassement pour empêcher toute future pénétration d'humidité dans les murs par l'eau de surface.  (© Rogantini Gips AG). 

 

DSCF7747

Après les travaux de remise en état, le bâtiment du monastère de Pfäfers resplendit dans toute sa beauté.  

 

DSCF7750

Détail d'exécution de l'enduit, soigneusement réalisée à la truelle et à la taloche.